contact@unmondimagin-art.fr

Bonne position de conduite : Comment bien s’installer au volant ?

Bonne position de conduite : Comment bien s’installer au volant ?

personne au volant en train de conduire

Si vous prenez la voiture pour aller au travail le matin et le soir, il est important d’adopter une bonne position de conduite. En tant que conducteur régulier, votre posture doit faire partie de vos préoccupations. Et encore plus pour ceux qui doivent faire environ 2h de voiture au volant de leur voiture chaque jour pour se rendre au boulot. Si le sujet peut paraître un peu dérisoire à première vue, c’est pourtant important ! Notamment au niveau du confort pour le maintien de vos lombaires et autres parties de votre corps mais aussi de la sécurité.

Tant pour le dos que pour les bras, le cou ou encore les jambes, l’adoption d’une bonne position de conduite vous permettra d’éviter les troubles musculaires et de vous sentir ankylosé quand vous arrivez au travail. Rester assis et conduire pendant un long moment immobilisent tous les muscles. Vous devez donc adopter la bonne posture vous permettant d’éviter les désagréments engendrés suite à une mauvaise position au volant.

Les points à vérifier pour une bonne position de conduite

Voici les différents points que vous devez vérifier afin d’avoir une bonne position de conduite et être bien installé au volant.

Le siège

C’est le premier garant d’une bonne position de conduite. La première chose que vous devez faire, c’est d’incliner légèrement le dossier de votre siège vers l’arrière tout en maintenant les épaules et le bas du dos bien appuyés.

Si vous conduisez une auto à boîte de vitesse manuelle, avancez et soulevez votre siège de manière à ce que votre pied gauche puisse atteindre aisément la pédale de débrayage, et ce, sans avoir à fournir d’efforts. Cela vous évitera ainsi la fatigue de la jambe.

Si vous conduisez une voiture automatique, le meilleur moyen d’ajuster votre siège est de maintenir la pédale de freinage au fond. Bien entendu, il faut également tenir compte de la pédale d’accélérateur.

Vous devez également prendre en compte la distance entre votre sternum et le volant. Elle doit être de 25 cm au minimum. Cela permet d’éviter tout choc brutal en cas d’accident et de sortie de l’airbag.

Le volant

L’ajustement télescopique de la colonne de direction et celui du volant offre une multitude de possibilités. La meilleure manière reste de porter les mains aux positions «10h10» ou «9h15» sur le volant en maintenant un léger fléchissement des bras.

Cela permet ainsi de diminuer le temps de réaction en cas d’imprévu et ne bloque pas le déploiement du coussin gonflable en cas de collision.

L’appuie-tête

L’appuie-tête est bien plus qu’un simple accessoire pour détendre et poser votre de tête de temps. Il a en réalité un rôle bien plus important. Il permet de diminuer fortement le basculement de la tête vers l’arrière en cas de collision pour éviter le coup du lapin.

Ainsi, aussi bien pour le conducteur que pour les passagers, les appuie-têtes doivent être toujours relevées. La partie saillante doit arriver au niveau du sommet de la tête.

Certains modèles de voiture offrent la possibilité de modifier la distance entre la tête et l’appuie-tête. La distance idéale est d’environ 10 cm.

En effet, d’après certaines études, une appuie-tête bien ajustée permettrait de réduire les risques d’entorse cervicale jusqu’à 28%.

Une bonne position pour être à l’aise à votre arrivée au travail

Si vous avez l’habitude de prendre la voiture pour vous rendre au travail, une bonne position de conduite passe par le bon réglage des éléments essentiels au confort et à la sécurité de votre auto.

La présence de douleurs musculaires est souvent le signe d’une mauvaise position de conduite. Ainsi, dès que vous ressentez des maux dans le dos ou dans la jambes après avoir conduit, pensez à régler les différentes parties de votre voiture pour remédier à ce problème.

En effet, lorsque les douleurs persistent, elles peuvent avoir des répercussions sur votre humeur, votre attention ainsi que vos interventions pendant la conduite. Ce qui peut impacter négativement votre journée de travail ! Il est donc important de modifier votre position au volant de sorte à ce que vous vous sentiez pleinement à l’aise. Et que vous vous sentiez bien lorsque vous arrivez à destination. Pensez également à faire quelques étirement dès que vous en avez l’occasion. Cela permettra à vos muscles de bien se relâcher après s’êtres immobilisés pendant votre temps de conduite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *